Sulak Sivaraksa

'Sulak Sivaraksa, né en 1933, est un bouddhiste thaïlandais, militant dans les domaines du social, de l'écologie et des Droits de l'homme,



Catégories :

Personnalité du bouddhisme - Bouddhisme - Personnalité thaïlandaise - Personnalité politique thaïlandaise - Personnalité de l'altermondialisme

Recherche sur Google Images :


Source image : www.eurasie.net
Cette image est un résultat de recherche de Google Image. Elle est peut-être réduite par rapport à l'originale et/ou protégée par des droits d'auteur.

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Lors de l'Université d'été du Bouddhisme, Sulak Sivaraksa a étonné par sa... ou alors essentiel, dans la prise de conscience du mouvement étudiant qui eut pour... (source : buddhachannel)
  • Le second, le docteur Sulak Sivaraksa, est thaïlandais et demeure l'un des principaux théoriciens du mouvement. Lui-même se dit influencé par la pensée de ... (source : bouddhisme-universite)
  • Sulak Sivaraksa est aussi connu des Thaïs que de la police.... mais aussi certains autres responsables de ce mouvement, agissent avec arrogance.... (source : rsf)
Sulak Sivaraksa au Centre bouddhiste de Salzburg, en 1999.

'Sulak Sivaraksa, né en 1933, est un bouddhiste thaïlandais, militant dans les domaines du social, de l'écologie et des Droits de l'homme,

Il fait ses études en Angleterre, puis retourne en Thaïlande au début des années 60, pour travailler dans les universités de Thammasat et Chulalongkorn.

Il fonde, en 1963 la revue des Sciences Sociales, qui joue un rôle important dans la prise de conscience du mouvement étudiant qui conduit au renversement du régime militaire en 1973. sa pensée politique est inspirée par le bouddhisme mais également par la pensée du Mahatma Gandhi et des Quakers. Il est aussi le fondateur du mouvement autochtone NGO. Son mouvement est connu sous le nom de bouddhisme socialement engagé. Ses principes sont le rejet de la consommation excessive à l'occidentale et la mise en avant de la dimension spirituelle de la vie humaine.

En 1976, il fuit la Thailande à cause du coup d'Etat. En 1984, son ouvrage «Unmasking Thai Society» le conduit devant un tribunal où il est accusé de lèse-majesté ; le procès dure quatre mois, le roi intervient pour que l'accusation soit levée mais les militaires de la junte reprennent ces mêmes accusation après un discours à l'université de Sivaraksa. Il est acquitté en 1996 et reçoit cette même année, le Prix Nobel alternatif.

Il est membre du comité de parrainage du Tribunal Russell sur la Palestine dont le début des travaux a été présenté le 4 mars 2009.

Interview de Sulak Sivaraksa sur le site Eurasie. net[1].

  1. http ://www. eurasie. net/webzine/Entretien-avec-Sulak-Sivaraksa. html

Recherche sur Amazone (livres) :




Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Sulak_Sivaraksa.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 09/12/2009.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu